[ 1 ] [ 2] [ 3 ] [ 4 ]  

Retour Accueil

     
 


Cela faisait 9 mois, depuis la Vis à Nuage, que je n'avais plus rien construit. Je vous avouerai que j'ai de plus en plus de mal à choisir des sujets originaux qui me plaisent. J'étais tenté de continuer avec un modèle fantaisiste, mais n'ayant plus rien de nouveau à faire voler pour Retroplane, je dois me résoudre à construire une "maquette" c'est à dire un planeur ayant existé. Mon choix s'est porté sur le  Bydgoszczanka de 1925 (prononcer en décomposant bièd-goch-tchanka). Ce planeur a été conçu par les frères Dzialowskich
Voir l'historique:
Lien 1  - Lien 2 - Lien 3 - Lien 4 - Lien 5

L'échelle choisie est le 1/4, cela donne une modeste envergure de 2.56m, mais un fuselage d'une  hauteur inhabituelle de 66 cm sur roues! La  version sera celle à roues avec la dérive remontée. Le fuselage du grandeur avait visiblement les montants verticaux en bois, pour l'entourage c'est difficile à voir sur les photos... Mon fuselage sera cependant en tube inox de 9x0.25mm pour des raisons de rigidité et de solidité.


 Voilà comment se termina un vol d'un peu plus d'une minute...

 

 


 10 Septembre 2015
Le plan est dégrossi sous Autocad, on peut commencer la construction.

Les tubes inox ont été achetés en Espagne chez TUBOS CAPILARES c'est ma première commande chez eux, très satisfaisant. Dommage qu'il n'y ait pas la possibilité de commander directement en ligne, il faut les contacter, demander un devis, payer par transfert bancaire... mais les tarifs sont vraiment interressants (voir tarif 2015  + Port 26 euros pour 28ml de tube) Les tubes sont livrés en longueur de 2m.

Une tôle est brasée à l'extrémité d'un tube de 2m (9mm) le tube est rempli de sable en s'aidant d'un cornet en alu, le sable est fortement tassé puis  l'autre extrémité du tube est bouchée avec une tôle brasée. Le tube est mis en forme en s'appuyant et en le roulant sur les galets en CTP.


 Un aperçu des proportions du fuselage, une forme vraiment inhabituelle

Dérive en tube inox de 5x0.25mm, bord de fuite en câble de 0.8mm, celle-ci s'articule dans le tube du fuselage

Le chantier de montage du stab, des rainures permettent de positionner les tubes et les trous permettent de braser en place. Très peu d'outils sont nécessaires pour ce genre de travail: un feutre fin indélébile,  une mini-perceuse avec un disque diamant pour couper les tubes, une lime ronde pour ajuster les assemblages, un petit chalumeau au butane, de la brasure argent à 50% diamètre 1mm et du flux.

Système de fixation du stab: un tube fendu est brasé verticalement sur le longeron du stab, il s'enclipse sur le montant du fuselage. A l'avant  une vis de 3mm passe dans le montant du fuselage et se visse dans les 2 pattes qui sont brasées sur l'avant du stab.

 


 15 Septembre 2015
Le stab fini pèse 175g pour une envergure de 95cm

Les charnières sont en tube de 4mm, les axes en tube de 3mm. Une goupille Beta permet le démontage rapide du volet.


  Les bords de fuite en câble de 0.8mm

 
25 Septembre 2015

L'axe du train est en CAP de 6mm, les 2 arceaux de maintien en CAP de 4mm. L'ensemble est monté souple avec des caoutchoucs. 

Les cerclages des jantes sont coupés à la cisaille dans de la tôle d'acier doux de 0.6mm, les bandes font 21mm de large et 505mm de long soit la longueur de la plaque. Les bandes sont formées dans les rouleaux de la machine à pâte.

Le joint est biseauté à la lime afin d'avoir une bonne surface de brasage. Une rainure est faite à la CNC dans une plaque de bois afin d'avoir 2 jantes rigoureusement identiques. Le joint est brasé à l'argent.

Le cerclage est immobilisé par l'intérieur et l'extérieur  avec du CTP de 10mm

Le CTP est positionné au milieu du cerclage, il reste à rabattre les bords avec un marteau.

Il faut taper doucement au marteau et progressivement en faisant tourner la jante et en alternant les 2 faces


 28 Septembre 2015

On finit de rabattre les bords en s'aidant d'une tôle coupée en forme afin d'avoir une surface plane et régulière.

L'entourage externe en CTP est enlevé en le découpant. Une bande de papier imprimé avec l'espacement des perçages est collé sur la jante. Perçage à 0.9mm pour y insérer des rayons en CAP de 0.8mm. Même méthode de perçage pour les moyeux, les gabarits en papier sont décalés de 10°

Les rayons en CAP de 0.8mm sont recoubés à une extrémité. Ils sont enfilés sur les moyeux, alternativement un par dessus et un par dessous.


Là il faut suivre rigoureusement le plan de rayonnage. 


 Les rayons sont prêts à être brasés

Les roues terminées et bronzées au Klever - 117g pour 195mm de diamètre. Les pneus sont en mousse néoprène ø15mm acheté chez comptoir-carrosserie


 01 Octobre 2015

Les 2 nervures d'emplantures du fuselage en tube de 4mm. Elles sont assemblées sur un "moule" en CTP rainuré - Profil MS535-2

Les nervures sont reliées par des tubes laiton de 10x11 qui servent de fourreaux de clés d'ailes. L'espace est donné par du CTP de 8mm, puisque l'ensemble sera brasé sur les montants verticaux du fuselage qui sont en tube de 8. L'assemblage a besoin de précision, de là va dépendre la mise en croix, les nervures sont bridées et les tubes s'insèrent dans le chantier.


Mise en place de la cabane.


Confection de la béquille avec de l'acier trempé de 0.8mm et un ressort


 Clic pour Agrandir - 1100g à bout de bras


 Clic pour Agrandir - 02 Octobre 2015

 


17 Octobre 2015

Découpe à "l'acide" des pièces d'attache des câbles et guignols de dérive et profondeur en acier doux de 0.6mm. Les pièces sont tracées en DXF, on décale les contours de 2mm, puis découpe à la CraftRobo sur du vinyle autocollant. On pose ce masquage (à l'aide de papier transfert) sur la plaque d'acier et on recouvre entièrement  l'autre côté avec du vinyle.

La plaque est plongée dans un mélange de 3 parts d'eau + 1 part d'acide chlorhydrique (à 23%) + 1 part d'eau oxygénée (à 130 Vol 35%). L'oxydation se fait immédiatement, (la couleur jaune) et ronge le métal en épargnant les zones protégées par le vinyle. Lorsque  ça ne bouillonne plus on peut rajouter de l'eau oxygénée.

Il faut environ 3h pour dissoudre l'acier sur 0.6mm. Le temps de découpe est cependant très aléatoire, cela dépend du dosage, de la quantité de mélange, de la surface à découper... On doit surveiller et arrêter lorsque le vinyle du dessous apparait suffisament. A sa sortie la plaque est bien rincée à l'eau pour neutraliser l'oxydation.


Voici les pièces découpées sans aucun effort.

Confection de l'accastillage: les chapes sont faites à partir d'une bande d'acier de 0.6mm et 7mm de large. La bande est pliée en U, un écrou de 3mm est brasé à l'argent à l'intérieur. On perce à travers l'écrou et on refait les filets au taraud. Puis perçage transversal à 3mm et mise en forme au lapidaire.
Les queues de chapes sont faites à partir de vis de 3mm, l'extrémité est applatie au marteau puis percée à 1.2mm
Les axes de goupillage sont faits dans des clous de 2.7mm de diamètre, les têtes sont meulées, puis perçage à 0.9mm.
Les goupilles Beta sont formées en corde à piano de 0.8mm.
L'ensemble est bronzé au Klever.

Triangulation du fuselage avec du câble de 1mm.


  19 Octobre 2015

 


 26 Octobre 2015

Confection d'un bâti en tube, dans lequel sont vissés les servos de direction, profondeur et commande de largage. Sur cette structure seront fixés, le siège, le palonnier et le volant faisant office de manche. L'ensemble sera ensuite brasé sur le fuselage.

Le palonnier de direction est découpé dans du frêne. Il est vissé sur une platine en acier de 1mm avec un roulement. Il sera relié par câbles au servo de direction.


  01 Novembre 2015

La nacelle est plus volumineuse que sur le grandeur, mais il fallait bien camoufler l'équipement radio et le plomb de centrage...


Le manche, volant et palonnier sont reliés aux servos.

Confection du siège en rotin de 2mm, l'entourage est en fil d'alu de 2mm recouvert de rafia. L'ensemble est ensuite teinté. Le siège se bloque dans les tubes avec une goupille. La nacelle va pouvoir être brasée sur le fuselage.

 

La nacelle est brasée sur le fuselage. La structure en tube reçoit une couche de primaire d'accrochage, puis peinture à l'aérosol gris/vert RAL 7009.


 07 Novembre 2015

Remontage des câbles et timonerie et vieillissement du siège et des parties en bois


Câblage du stab et dérive

A suivre...

 
     

[ 1 ] [ 2] [ 3 ] [ 4 ]  

Retour Accueil